Réussir l’installation d’une piscine dans son jardin

par

Disposer d’une piscine dans son propre jardin est un rêve pour beaucoup de personnes. C’est en effet l’occasion idéale de profiter d’un espace détente et loisirs à domicile, tout en augmentant la valeur du bien immobilier. Pour vous aider à atteindre cet objectif, nous vous proposons un guide pratique sur les étapes essentielles pour réussir l’installation d’une piscine dans votre jardin.

Évaluer le terrain et choisir le type de piscine

Tout d’abord, il convient de se pencher sur les caractéristiques du terrain qui va accueillir la piscine. La surface disponible, la nature du sol et l’exposition au soleil sont des éléments déterminants pour le choix de la piscine. Par ailleurs, il est également important de vérifier si des restrictions locales peuvent s’appliquer et nécessiter l’obtention d’autorisations préalables avant de démarrer les travaux.

Pour plus de détails, il faut également tenir compte de ses propres besoins et envies en matière de piscine. Parmi les différentes options disponibles sur le marché, on trouve :

  • La piscine enterrée : très esthétique et durable, elle nécessite néanmoins des travaux importants de terrassement et un investissement conséquent.
  • La piscine semi-enterrée : dotée de nombreuses qualités similaires à la piscine enterrée, elle est plus facile et rapide à installer.
  • La piscine hors-sol : économique et simple à poser, cette option est idéale pour les petits espaces et permet d’éviter les contraintes liées à la construction.

Préparer le terrain et réaliser les travaux nécessaires

Une fois le choix du type de piscine effectué, il est temps de passer aux étapes de préparation du terrain. Selon la configuration de votre jardin et le modèle de piscine choisi, ces travaux peuvent inclure :

  • Le terrassement : cette étape consiste à décaisser et aplanir le sol afin de créer une surface stable pour accueillir la structure de la piscine. Il est essentiel de bien évaluer la profondeur et l’inclinaison du terrain à ce stade.
  • L’assainissement et la gestion des eaux : il est nécessaire de prendre en compte l’évacuation des eaux de pluie et de piscine, ainsi que le raccordement au réseau d’écoulement des eaux usées si besoin.
  • La mise en place des engins et matériaux : selon le type de piscine, il peut être nécessaire de prévoir l’accès à votre terrain pour des grues, camions ou autres matériels spécifiques.
  • La pose des équipements indispensables : filtration, local technique, système de chauffage… Tous ces éléments doivent être pris en compte dès la phase de préparation du chantier.

Choisir les matériaux et le revêtement adaptés

Selon le type de piscine choisi, différents matériaux peuvent être utilisés pour sa construction. Il est important de prendre connaissance des avantages et inconvénients de chaque option :

  • Béton : solide et durable, il permet une grande liberté dans les formes et dimensions de la piscine. Il nécessite néanmoins un gros investissement et des travaux conséquents.
  • Coque polyester : rapide à installer et ne nécessitant qu’un terrassement limité, elle offre cependant moins de personnalisation que le béton.
  • Panneaux modulaires : composée d’éléments préfabriqués à assembler, cette option permet une grande flexibilité et facilité d’installation, mais demande davantage d’entretien et un renouvellement plus fréquent.
  • Bois : écologique et chaleureux, ce matériau apporte un charme certain à votre jardin, mais nécessite un entretien régulier et coûteux pour garantir sa durabilité.

Le choix du revêtement de la piscine est également essentiel, car il contribue grandement à l’esthétique et au confort de baignade. Les options les plus courantes incluent :

  • Le liner : souple et waterproof, il s’adapte facilement à toutes les formes de piscines. Cependant, il est moins résistant que d’autres revêtements et doit être changé tous les 10 ans environ.
  • Le carrelage : très esthétique et durable, il demande cependant un entretien régulier et rigoureux.
  • La peinture : économique et simple à appliquer, elle nécessite néanmoins une rénovation fréquente pour maintenir son aspect esthétique.

Prévoir l’aménagement extérieur et sécuriser la piscine

Dernière étape essentielle pour réussir l’installation d’une piscine dans votre jardin : penser à l’aménagement autour du bassin et aux dispositifs de sécurité.

L’aménagement des abords de la piscine

Pour profiter pleinement de votre espace aquatique, il est important de soigner les alentours en aménageant des espaces détente, des allées ou encore des plantations. Voici quelques idées :

  • Une terrasse : installez des transats, chaises longues, parasols… pour créer un coin détente agréable au bord de l’eau.
  • Des allées : pensez à dessiner des chemins praticables reliant la maison à la piscine, ainsi qu’à différents points du jardin.
  • Des espaces ombragés : prévoyez des zones ombragées grâce aux arbres existants ou en plantant des arbustes et conifères, pour offrir un refuge aux heures les plus chaudes de la journée.
  • Un éclairage adapté : illuminez votre piscine et ses abords avec des spots ou des lampadaires pour profiter de baignades nocturnes et sécuriser l’accès au bassin.

Sécuriser la piscine

Pour assurer la sécurité des enfants et adultes autour de la piscine, il est indispensable de mettre en place des dispositifs de protection. La réglementation française impose d’équiper toute piscine enterrée ou semi-enterrée d’au moins un des équipements suivants :

  • Une barrière de protection : elle doit mesurer au minimum 1,10 mètre de haut et respecter les normes NF P90-306.
  • Une couverture de sécurité : elle peut être rigide ou souple, mais doit résister à un poids minimal de 100 kg et répondre à la norme NF P90-308.
  • Un abri de piscine : fixé au sol et assez large pour englober tout le bassin, il doit être conforme à la norme NF P90-309.
  • Une alarme de piscine : elle détecte automatiquement la chute d’un corps dans l’eau et déclenche une alerte sonore. Elle doit être certifiée selon la norme NF P90-307.

En suivant ces différentes étapes et conseils, vous serez à même de mener à bien votre projet d’installation d’une piscine dans votre jardin. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner et bénéficier de leur expertise.

TU POURRAIS AUSSI AIMER